A Travellerspoint blog

Days 299 to 303 - Airlie Beach and The Whitsundays

sunny 25 °C

8 Août

Direction Airlie Beach, petite station balnéaire, point de départ pour les excursions en bateau dans les Whitsundays, cet ensemble d’îles paradisiaques dont l’une est réputée pour avoir le sable le plus blanc au monde : Whiteheaven Beach.

large_yongala_to_airlie.jpg

Sur place, les campings sont plus chers, on voit bien que la destination est très touristique. Une fois installés, nous faisons le tour des agences de voyage pour voir quels bateaux sont proposés.

La plage du bourg :

large_DSC09745.jpg

large_DSC09752.jpg

Vincent dérangé par les canards au petit déjeuner :

large_DSC09749.jpg

Nous nous renseignons également sur la météo : 30 à 40 nœuds aujourd’hui et mardi, puis le vent redescend de 10 à 15 nœuds mercredi, pour se renforcer à 25 le vendredi. Nous privilégions donc un départ pour le mercredi.

Il existe différentes formules :
- des excursions à la journée,
- 2 jours / 1 nuit,
- 3 jours / 2 nuits.

Pour les bateaux, là encore, différentes options :
- le bateau pour les petits budgets (essentiellement les étudiants), jusqu’à 60 personnes, où l’alcool coule à flot. Les gens dorment dans des dortoirs sur le bateau, ou parfois même sur le pont,
- des bateaux à taille plus humaine, entre 20 et 30 personnes, mais là aussi les cabines ne sont pas privatives,
- de plus petits bateaux, avec 10 à 12 passagers,
- des bateaux plus haut de gamme qu’on peut privatiser, avec quelques cabines doubles.

Nous trouvons un bateau pour 12 passagers : le Silent Night. Départ mercredi, pour 2 jours / 2 nuits, départ à midi et retour à midi. Ce sont les deux dernières places disponibles, donc l’agence nous propose une réduction de 100$ sur le prix par personne. Il n’y a que 3 cabines doubles, les autres passagers dorment dans le « salon » transformé en couchettes.

large_DSC09794.jpg

large_DSC09757.jpg

Nous passons le reste de la journée à flâner dans la ville.

Zoom sur… le Silent Night

Le bateau Silent Night a été construit en 1983, sur les mêmes plans qu'Australia II, commandé dans le cadre de la Coupe d’Amérique où il a terminé 1er détrônant ainsi les Américains. Ce bateau était connu sous le nom de Madame DeFarge. C'est un monocoque de 12m qui avait 11 membres d'équipage à l'époque. Ce bateau a gagné plusieurs courses en compétition avant de faire des croisières touristiques. Il a été plusieurs fois rénové, dont une dernière fois en 2015. Il est géré par un capitaine et un 2ème skipper qui s’occupe également de la nourriture et de l’entretien à bord.

9 Août

Nous passons la journée à nous promener en ville. Il y a un peu d'animation dans les rues, le bord de mer est agréable. Nous en profitons pour faire quelques achats avant la croisière.

Vue du haut de la colline :

large_DSC09892.jpg

10 Août

Nous plions la tente, rangeons la voiture et nous la laissons sur un terrain dédié aux clients qui s'absentent quelques jours pour les croisières.

Départ à 14h du port de plaisance. Les gens sont autorisés à prendre de la bière, mais en canette uniquement. Pour des raisons de sécurité le verre n'est pas autorisé. Nous faisons la connaissance des autres passagers : un couple belge francophone et deux familles italiennes. Le capitaine du bateau et le skipper se présentent, nous expliquent le déroulement des prochains jours et les règles de sécurité sur le bateau. Nous quittons le port peu après. Une fois au large, le capitaine coupe le moteur et les hommes hissent les voiles. C'est parti pour 2h de voile, le bateau glisse sur l'eau poussé par le vent.

large_IMG_6915.jpg

Il y a des bateaux bien plus grands que le notre dans le coin :

large_DSC09764.jpg

Après le diner, nous passons la nuit dans une baie.

large_DSC09775.jpg

large_DSC09781.jpg

Nous aurons droit à un super couché de soleil :

large_IMG_6898.jpg

11 Août

Première sortie snorkeling dans la matinée. On nous propose les petites combinaisons fines qui protègent des méduses, même s'il n'y en a pas à cette saison. C'est juste que cela donne une épaisseur de plus. L’eau est à 24°, mais les coraux ne sont pas aussi beaux qu’à Komodo. Après 20 min dans l'eau les gens remontent sur le bateau frigorifiés.

large_DSC09802.jpg

large_DSC09805.jpg

large_DSC09817.jpg

large_DSC09823.jpg

Nous continuons notre trajet par de la voile. Le vent est un peu plus fort, le bateau est plus rapide et casse les vagues, quand soudain deux baleines males sortent de l'eau à 50m de nous. Le capitaine arrête tout pour ralentir le bateau. Il nous explique que pour des raisons de sécurité nous devons nous éloigner doucement. Tout le monde regarde le spectacle avec de grand yeux. Une fois à distance raisonnable, nous sommes autorisés à rentrer dans la cabine pour prendre les appareils photos. Les baleines continuent à sauter hors de l'eau, mais plus loin. Voici un extrait de ce que nous avons vu :

Evidemment, avant le début de la croisière, tout le monde avait demandé au capitaine si les baleines étaient nombreuses dans la région et si on pourrait les voir. Il nous avait répondu que c'était la bonne période effectivement mais comme tout ce qui concerne la nature il ne pouvait rien garantir. Malgré tout, en 10 ans de bateau dans la région, il nous a avoué qu'il n'avait jamais vu une baleine sortir de l'eau aussi proche. Il pense que l'un des males a pris le bateau, qui tapait violemment les vagues à ce moment là, pour un autre male. Et il ne savait pas s'ils voulaient jouer ou se bagarrer.

Vers 15h30, nous arrivons à notre destination : une baie de l'île Whitsunday. Nous suivons le sentier qui donne sur un point de vue avant de descendre sur la fameuse plage Whitehaven beach. Après 2h à fouler le sable le plus blanc du monde, nous repartons sur le bateau et passons la nuit dans une autre baie.

large_DSC09829.jpg

large_DSC09832.jpg

large_DSC09846.jpg

large_DSC09850.jpg

Vue d'en bas sur la plage :

large_DSC09867.jpg

Une personne qui a laissé sa trace (nous ne sommes pas aussi bons en calligraphie) :

large_DSC09871.jpg

Zoom sur... les baleines aux Whitsundays

Les baleines à bosse migrent chaque année vers les eaux chaudes de juin à septembre. Il est très courant d'en voir à cette période.

La réglementation australienne impose de rester à une bonne distance des baleines (300m) pour plusieurs raisons :
- les males peuvent être dangereux, surtout lorsqu'ils font 20 tonnes, car ils écrasent les concurrents en retombant sur l'adversaire
- la zone est connue pour abriter les mamans avec leurs petits. ils ne font donc pas les perturber ni les effrayer.

12 Août

Après une promenade de 30min sur une petite île, c'est l'heure de remonter sur le bateau pour le retour sur Airlie en voile.

large_DSC09879.jpg

large_DSC09883.jpg

On hisse les voiles et c'est parti pour 2h de voile :

large_DSC09887.jpg

En chemin, nous apercevons une baleine maman avec son bébé. Un gros bateau arrive à proximité, puis après quelques minutes nous repartons.

Voici notre parcours final :

large_IMG_6925.jpg

Nous sommes de retour au port à 11h30, juste avant le déjeuner. Nous retournons au camping prendre une bonne douche (l'eau était limitée à bord) puis reprenons la voiture.

Après un arrêt rapide pour le déjeuner, nous partons pour Mackay. Nous arrivons vers 16h en ville, mais comme nous ne sommes pas convaincus nous décidons de continuer un peu. Nous choisissons un camping à Sarina qui a de bonnes revues. Malheureusement, sur place, la réceptionniste nous dit qu'il est complet. Elle nous recommande un autre camping, 20km plus loin à Koumala. Nous poursuivons donc jusqu’à Koumala, village coupé de tout en bordure de route, où nous sommes reçus par une charmante mamie qui gère le camping. Il est tout petit, peut-être 10 sites maximum dont 2 occupés, très calme, et avec un bloc de toilettes super propre. Son mari vient nous voir et nous donne 3 oranges « locales et sans produit chimique » nous dit-il. Effectivement elles sont bien juteuses.

Posted by AliceEtVincent 17:14 Archived in Australia

Email this entryFacebookStumbleUpon

Table of contents

Be the first to comment on this entry.

This blog requires you to be a logged in member of Travellerspoint to place comments.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint