A Travellerspoint blog

Days 292 to 296 - From Cairns to Townsville

semi-overcast 25 °C

C'est la dernière ligne droite avant notre arrivée à Sydney. On se donne un mois pour faire les 2 600km qui restent et arriver à destination. On ne devrait pas avoir de problème car les arrêts "indispensables" sur la côte Est sont moins nombreux qu'entre Sydney et Adelaide par exemple.

large_cairns_-_townville.jpg

Après une matinée détente à Cairns, nous partons pour Mission Beach dans l’après midi. C’est joli mais comparable aux autres plages du coin.
Voici quand même quelques photos, ce n'est pas dégueulasse non plus :)

large_DSC09705.jpg
large_DSC09706.jpg

Particularité du lieu : c'est une réserve naturelle pour les casoars (Cassowary), de gros oiseaux en voie de disparition. Il y a des panneaux sur la route pour avertir les conducteurs :

large_DSC09491.jpg

Evidemment, s'il y en a un qui traverse la route, il n'est pas recommandé de sortir de la voiture. Ces animaux sont si puissants qu'ils peuvent briser le pare-brise avec leur bec. Nous n'en avons pas vu, ce sera pour une prochaine fois.

Heureusement, on a une photo souvenir :

large_IMG_6851.jpg

Nous partons le lendemain pour voir les plus grandes chutes d’eau d’Australie, les chutes Wallaman. Pour y accéder, il faut sortir de la route principale et conduire sur une petite route de campagne pendant 1h. Faites attention sur la route car il y a des vaches un peu partout et elles ne sont pas enclin à bouger. On vous conseille de klaxonner et de continuer doucement, ne vous arrêtez pas autrement elles vont se dire qu'elles ont des fans.

large_IMG_6866.jpg

La route pour accéder au parc national est plutôt sinueuse et grimpe fortement, donc si comme Alice vous ne tenez pas les virages quand Vincent conduit, il y a des endroits avec des vues sympa où s'arrêter.

large_DSC09710.jpg

Une fois arrivés, vous pouvez admirer les chutes depuis un point de vue. Un sentier propose d'aller à la base, comptez 45min pour descendre, un peu plus pour remonter. C'est un bon exercice pour la journée.

large_DSC09711.jpg

large_DSC09716.jpg

Après cet effort, nous reprenons la route et on dort dans un camping tranquille, à la campagne, au son des oiseaux.

Notre prochaine étape, c'est Townsville, encore une ville balnéaire. Pendant ces trois jours, on en profite pour se promener le long de la mer, des rivières, s'occuper des tâches administratives, acheter un nouveau livre (ça a l'air simple comme ça mais les Australiens ne savent pas ce qu'est la littérature. Trouver des autobiographies de starlettes nationales ou des livres de cuisine, c'est facile, mais le reste... c'est compliqué).

Townsville ainsi que la côte Est en général va accueillir les jeux de Commonwealth en 2018, il y a déjà de la pub un peu partout. Si des gens viennent ils ne seront pas déçus par le coin.

large_IMG_6872.jpg
large_IMG_6876.jpg

Point de vue en haut de la colline Castle Hill.

large_IMG_6878.jpg

On voulait passer une journée à Magnetic Island mais finalement on n’a pas eu le courage de se lever de bonne heure. Et puis avec le vent fort dehors cela n’aurait pas été une belle journée. Même si l'île est réputée pour être jolie, des amies nous ont dit que c'était assez décevant à côté des Whitsundays, prochaine grosse étape, et puis la présence de koalas n'a pas été suffisante pour nous motiver (on en a déjà vu).

Une nuit dans le camping nous avons eu le droit à la visite d'un possum :

large_DSC09724.jpg

Les tortues sont reines dans notre coin (regardez sur les branches. Il y en a 5 en tout. bonne chance !) :

large_IMG_6881.jpg

Globalement, Townsville est une ville agréable avec des parcs, la plage mais comme un peu partout ici c'est une ville qui s'étale. Les Australiens veulent tous leur maison avec un centre commercial pas trop loin et des voies rapide pour aller dans le quartier où les entreprises sont installées.

Du coup Townsville ça ressemble à ça :

large_DSC09720.jpg

Posted by AliceEtVincent 18:43 Archived in Australia Comments (0)

Days 288 to 291 - Cairns et la Grande Barrière de Corail

GBR en Anglais pour Great Barrier Reef

overcast 22 °C

Le centre de la ville de Cairns est récent, tout petit, et l’esplanade est sous doute le coin le plus sympa. Une piscine a été construite face à la mer, mais lorsque nous y étions elle était en rénovation. Pourquoi les gens iraient à la piscine alors que la plage est juste à côté ? La côte du Queensland est envahie de méduses mortelles de la taille des ongles durant l'été, et les crocodiles peuvent nager dans le coin. Bonnes excuses !

Une rue du centre ville et le littoral :

large_DSC09594.jpg
large_DSC09601.jpg

La croisière sur la Grande Barrière de Corail

Nous sommes partis sur une croisière 3 jours / 2 nuits avec la possibilité de faire jusqu’à 11 plongées, dont 2 de nuit. Notre ami australien nous avait recommandé le club de plongée Pro Dive à Cairns, qui a pignon sur rue et a bonne réputation pour son sérieux et la qualité des équipements. En comparant les prix avec deux autres prestataires, c’est celui qui était le moins cher avec un nombre de plongeurs acceptables. Capacité du bateau : 32 personnes ! Certains bateaux-croisières ont jusqu’à 50 personnes à bord, ce qui commence à faire beaucoup.

Plusieurs options sont disponibles pour la croisière :
- snorkeling,
- passage de l’open water, la certification qui permet ensuite de plongée seul,
- plongeur confirmé.

En se renseignant au club directement pour réserver, l’hôtesse nous fait comprendre que le départ du lendemain n’est pas complet et elle nous propose directement 100$ de réduction par personne pour ce départ. La météo n’est pas au beau fixe, mais les prévisions sur les 5 jours suivants ne sont guère optimistes, alors nous acceptons.

Départ le lendemain à 6h. Nous arrivons au bateau à 7h, où nous sommes effectivement que 19 personnes pour une capacité de 32. Le petit-déjeuner est servi, avant que la houle ne surprenne les plus sensibles d’entre nous. Après 3h de bateau, nous arrivons au premier site de plongée, situé à environ 40km au large.

Il faut savoir que la plongée en Australie ne se pratique pas avec un guide comme c'est le cas en Asie ou ailleurs. Vous avez un "buddy" (la personne qui plonge avec vous) mais vous êtes seuls pour trouver les poissons, vérifier votre air et retrouver le bateau à la fin. Un briefing est fait avant chaque plongée pour indiquer les zones intéressantes du site puis grâce à un compas sur la jauge de la bouteille vous vous orientez. Le début aura été laborieux, on se retrouvait souvent à 100m du bateau à la fin d'une plongée ou on ne trouvait pas l'îlot de corail en forme de champignon ou autre.... Mais c'est assez agréable de pouvoir s'orienter tout seul sans suivre un guide. Je vous rassure, sur aucun des sites de plongée il n'y avait de courant et ils nous ont emmené dans des endroits peu profond (25m max de fond). Le seul côté décevant de ces plongées est que vous êtes nombreux sur le bateau et que tout le monde part en même temps et fait plus ou moins le même parcours.

Notre bateau :

large_IMG_6857.jpg

Vues du pont :

large_IMG_6856.jpg
large_DSC09675.jpg

Vincent part avec un groupe de plongeurs, Alice reste à la surface pour faire du snorkeling. Déjà, premier constat : à cette époque de l’année, l’eau est à 24°. Un mois auparavant, à Komodo, elle était à 30°. En comparaison, et même avec une combinaison de 5mm, c’est froid. Deuxième constat : quand il y a du vent, à la surface, ce n’est pas drôle. Autant en plongée les effets sont invisibles, autant à la surface, lorsqu’à chaque vague l’eau entre dans le tuba, ce n’est pas agréable. Retour sur le bateau après 30 minutes de bain mouvementé.

Les plongées s’enchaînent au fil des jours, des encas sont toujours proposés entre 2 sorties, et les repas sont variés avec des fruits et légumes frais. Globalement, c’est une bonne expérience, mais avec le souvenir récent de l’Indonésie en tête, nous sommes déçus. Que ce soit en snorkeling ou en plongée, les coraux sont malades ou morts, les poissons pas nombreux. Le meilleur moyen pour voir les gros poissons ? Le soir, lorsque l’équipage jette à la mer les restes du diner. Les poissons viennent, de plus gros arrivent ensuite, et enfin les requins attirés par tout ce petit monde pointent leur nez pour chasser.

Zoom sur… comment choisir sa croisière

La grande barrière de corail s’étale sur plus de 2 500 km, alors comment choisir où aller ? Les locaux vous diront qu’il y a 2 critères à retenir :
- plus vous allez au large, et
- plus vous allez au nord,
meilleurs sont les coraux et poissons.

Donc si une compagnie vous propose une sortie sur la partie sud à 25km de la côte, et qu’une autre propose une sortie équivalente au nord à 35km, la 2ème option devrait être de meilleure qualité aquatique.

Pour une journée snorkeling, en général, les bateaux ne vont pas loin. Ou alors il faut payer bien plus cher. Globalement, il n'y a pas beaucoup d'opérateurs, ou alors ils appartiennent et sont gérés par la même compagnie, comme Quicksilver, qui est propriétaire de 6 gros bateaux que nous avons pu voir sur un ponton dans le port de plaisance. Il n'y a donc pas vraiment de concurrence...

Et pour des plongées qui en mettent soit disant plein les yeux, il faut aller du côté de Lizard Island, par avion ou en hélicoptère, et le séjour est hors de prix.

La majorité des départs se fait depuis Cairns, même si certains opérateurs proposent aussi Port Douglas.

La Grande Barrière de Corail : coraux et poissons

A chaque repas les poissons viennent terminer nos assiettes :

large_DSC09643.jpg

Un grand banc de poissons :

large_DSC09611.jpg
large_DSC09612.jpg

Des coraux un peu différents :

large_DSC09654.jpg

Une grosse coque d'1m de long :

large_DSC09661.jpg

Un ancien de l'école d'Alice que nous avons rencontré sur le bateau.. le monde est petit :

large_DSC09668.jpg
large_DSC09679.jpg

Des poissons qui s'amusent :

Une murène (presque la seule des 10 plongées) :

Posted by AliceEtVincent 18:35 Archived in Australia Comments (0)

Days 286 & 287 - Mossman

overcast 25 °C

large_kuranda_-_mosman.jpg

Nous cherchons désespérément un camping, mais ils sont tous complets. Après un arrêt à Port Douglas, petite station balnéaire chic, nous posons notre tente dans le seul camping à 20km à la ronde où il y a encore quelques sites disponibles, à Mossman. Comme décrit dans les commentaires, c’est bruyant, le bloc des toilettes n’est pas récent et les emplacements pour les tentes sont à côté de la route principale, bruits de camion garantis. Mais après plusieurs tentatives ailleurs, c'était la seule option qui restait.

Port Douglas : vue du littoral et ses boutiques.

large_DSC09582.jpg
large_DSC09585.jpg

Nous partons visiter le lieu touristique du coin : la gorge Mossman. C’est sympa, les chemins sont bien entretenus, et cela fait une bonne occupation pour la journée. Pensez à prendre vos maillots de bain car il y a des trous d'eau un peu partout. En revanche, nous confirmons que l'eau est froide. Enfin depuis l'Indonésie, tout nous semble froid.

large_DSC09590.jpg

large_DSC09592.jpg

La forêt est dense et les arbres très gros :

large_DSC09589.jpg

La route entre Port Douglas et Mosman est scénique. Les Australiens ne savant pas conduire dès que les routes deviennent plus "étroites" (largeur européenne), attendez vous à des bouchons. Dans tous les cas, restez tranquille et arrêtez vous de temps en temps pour admirer la côte.

large_DSC09586.jpg

Vue en descendant de Kuranda :

large_DSC09579.jpg

Posted by AliceEtVincent 04:29 Archived in Australia Comments (0)

Days 284 & 285 - Kuranda

semi-overcast 25 °C

Nous reprenons la route pour le sud, direction Cairns. L’objectif du jour : trouver un camping. Comme tout est complet et très cher (merci les retraités), nous allons dans les hauteurs, proche de la ville de Kuranda. Le camping de la ville a mauvaise réputation, mais à quelques kilomètres de là il y a un site qui organise des réceptions sur une grande propriété dont une partie a été aménagée en zone de camping.

L'aménagement de l'espace camping : basique mais il y a l'eau chaude dans les douches. Et le coin cuisine plus loin :

large_DSC09575.jpg
large_DSC09577.jpg

L’endroit est calme et il y a des animaux qui se promènent sur l’herbe bien verte. L’un des gestionnaires du site vient nous voir pour se présenter, et nous donne des graines à donner aux wallabies : ils ne sont pas farouches et très gourmands.

large_DSC09528.jpg
large_DSC09534.jpg

Lorsqu'il reste des graines collées à la paume de la main et qu'on prend l'appareil photo...

large_DSC09542.jpg

Les nouvelles copines de Vincent qui le suivaient partout (jusqu'à ce qu'il se débarrasse de la fin des graines) :

large_DSC09505.jpg

La ville de Kuranda est connue pour ses marchés, notamment pour l’art aborigène. Sur place, dans le petit centre ville, tout est fait pour dépenser son argent : un grand parking gratuit à proximité, ce qui est rare, et tout se fait à pieds. Pour les touristes sans moyen de locomotion, ils peuvent acheter un billet « skytrail », qui permet de prendre des télécabines qui partent de la vallée vers Kuranda, avec le retour par le train touristique.

Les télécabines dans la forêt... comme à la montagne :

large_DSC09563.jpg

Les marchés sont décevants, et tout est écrit en anglais et chinois. Ironie de l’histoire, la majorité des produits vendus ici vient probablement de Chine, il n'y a pas beaucoup d'artisanat. N'achetez pas de didgeridoo (instrument de musique) dans le coin, ils proviennent tous d'Indonésie. Les galeries aborigènes vendent des objets en bois ou tissés et des tableaux. Mais il est difficile de croire que les clans qui vivent dans la forêt tropicale ont un usage extensif du boomerang, on imagine donc ils sont fabriqués et vendus pour les touristes.

Mur peint, allée d'un marché, et magasin qui vend des souvenirs (vous pouvez apercevoir la pancarte en chinois au-dessus du T-shirt) :

large_DSC09554.jpg
large_DSC09549.jpg
large_DSC09552.jpg

Nous partons pique-niquer dans les gorges Barron, avec une très belle vue sur une cascade. Le chemin qui mène aux différents points de vue est très instructif, il commence en haut de la canopée pour descendre doucement, avec des panneaux éducatifs tout le long.

large_DSC09558.jpg
large_DSC09562.jpg

Après une 2ème nuit à Billabong et avec les prévisions météo moins clémentes, nous décidons de partir pour la côte, où le temps est meilleur. Kuranda n'est qu'à 330m d'altitude mais comme c'est la seule montagne dans le coin, et avec la forêt autour, c'est très humide.

Posted by AliceEtVincent 04:28 Archived in Australia Comments (0)

Days 281 to 283 - From Coocktown to Palm Cove

De Coocktown à Palm Cove en passant par la route du littoral

semi-overcast 28 °C

large_atherton_-_palm_cove.jpg

21 Juillet

Nous prenons la direction de Cooktown par la route goudronnée. Cette route vaut vraiment le détour, les paysages sont superbes. Pas de bol, on n'a pas pensé à prendre des photos... Sur le chemin, nous faisons un arrêt à Black Mountain National Park, cet étrange amas de roches noires. Cette colline est à elle seule un parc national. C'est aussi un lieu sacré pour les Aborigènes.

large_DSC09447.jpg

Cooktown est une ville côtière. Elle n'est pas très grande, mais c'est la dernière ville accessible pour toutes les voitures. Car quand on prend les routes du nord en direction de Cape York, ce ne sont que des pistes 4x4, avec très peu d'habitations. Seules des communautés aborigènes y vivent. Pour des raisons de sécurité, il n'est pas recommandé d'y aller à une seule voiture. Car si vous tombez en panne, il n'y aura pas grand monde pour vous aider. Comme il a beaucoup plu ces derniers jours, les pistes sont impraticables. Une voiture qui revient de la zone, ça ressemble à ça :

large_DSC09466.jpg

Cooktown est une petite ville bien entretenue qui se tourne de plus en plus vers le tourisme. Elle a l'avantage d'avoir quelques bâtiments coloniaux et des espaces verts.

large_DSC09459.jpg
large_DSC09464.jpg

Vue de la ville et de l'embouchure de la rivière depuis le point de vue en haut de la colline voisine :

large_IMG_6819.jpg

22 Juillet

Cooktown tient son nom du navigateur James Cook (quelle originalité) qui est arrivé ici en 1770 en découvrant l'Australie. C'est un héros local, et un musée lui est dédié dans le centre de la ville. Des restes de son bateau, le Endeavour, y sont exposés. Le musée retrace aussi la vie des habitants dans quelques salles, on on en apprend plus sur la ruée vers l'or, avec l'immigration des Chinois qui venaient pour faire fortune. Au début des années 1870, ils étaient 1500 et composait déjà la majorité des habitants de la ville. Puis de gros bateaux arrivèrent régulièrement depuis Hong-Kong pour répondre à la forte affluence. Dans les années 1880, ils étaient plus de 18 000 dans les mines et représentaient plus de 90% des mineurs.

Le couvent rénové qui abrite maintenant le musée :

large_DSC09457.jpg
large_DSC09462.jpg

23 Juillet

Nous partons vers le sud pour la Bloomfield track, une piste réservée aux 4x4, qui rejoint Cape Tribulation, premier grand lieu touristique dans la région de Cairns. La piste n'est pas difficile en soit mais les pentes sont raides donc il faut être prudent. Et être haut sur les roues car les passages de rivières peuvent être profonds.

Le paysage sur la route, la forêt tropicale :

large_DSC09480.jpg

Le panneau qui indique la direction, à ne pas louper, sinon on va vers une propriété privée :

large_DSC09482.jpg

L'un des franchissement de rivière :

large_DSC09483.jpg

Après un arrêt pique-nique à Cape Tribulation, nous poursuivons la route vers le sud. Nous traversons la forêt tropicale de Daintree. On s’arrête rapidement à Port Douglas, petite station balnéaire chic, mais tous les campings sont complets. Nous continuons la route en direction de Cairns, mais là encore il n'y a pas de places. La raison ? Les retraités de Sydney et Melbourne fuient l’hiver chez eux pour rejoindre un climat plus chaud. Ils installent leur caravane pour plusieurs semaines ou mois. Nous trouvons néanmoins un petit emplacement pour une tente, le dernier, dans un camping à Palm Cove.

Le camping a organisé un Noël en juillet... car c'est l'hiver pour eux.

large_IMG_6839.jpg

La côte du coin, c'est paradisiaque le seul problème c'est qu'il y a des crocodiles à certains endroits. Donc pour la baignade il faut oser...

large_IMG_6836.jpg
large_DSC09492.jpg
large_DSC09502.jpg

Posted by AliceEtVincent 04:28 Archived in Australia Comments (0)

(Entries 11 - 15 of 110) « Page 1 2 [3] 4 5 6 7 8 9 10 .. »