A Travellerspoint blog

Days 221 & 222 - Brunei

overcast 33 °C

Nous faisons une escale de deux jours à Brunei, pour découvrir ce petit pays au milieu de Bornéo.

Brunei est un petit état composé de deux enclaves en Malaisie. Il est dirigé par un sultan, qui occupe accessoirement aussi les postes de Premier ministre, ministres de l'intérieur, des affaires étrangères, de la défense, de la santé, de l'éducation... bref, c'est un homme occupé. Il n'y a pas de parti politique, les média sont surveillés, et la Charia a été introduite en Octobre 2013. La vente d'alcool est aussi interdite mais l'import est autorisé pour une consommation personnelle (les expatriés en profitent au duty free ou en allant faire un tour en Malaisie à côté). Il est aussi interdit de fêter Noël publiquement, les sapins et les décorations ne sont pas autorisés. Si vous voulez faire la fête, passez votre chemin.

Le monument offert par les citoyens à leur sultan, pour son 60ème anniversaire :

large_DSC07900.jpg

Ce pays est principalement connu pour ses gisements de pétrole qui en ont fait sa fortune. Les infrastructures sont modernes, et le pays est souvent comparé à Singapour, en plus petit et moins peuplé. Les rues de la capitale, Bandar Seri Begawan, sont propres et calmes. Il y a peu de voitures en ville. La scolarité et la santé sont gratuites et il n'y a pas d'impôt. Le prix du litre d'essence est à faire pâlir, autour de 20 centimes d'euro...

Une place déserte, et une rue déserte :

large_DSC07849.jpg
large_DSC07850.jpg

Avec toutes ces ressources naturelles, la famille royale est l'une des plus riches au monde. Le sultan a une femme, mais il en eu aussi une deuxième à deux reprises (deux femmes en même temps, c'est plus sympa, mais il a fini par divorcer des deux autres).

large_DSC07845.jpg

Le palais royal, avec 1 788 pièces, est la résidence d'un chef d'état le plus spacieux au monde. Si vous voulez voir à quoi ressemble un mariage dans cette famille, un de ses fils s'est marié l'année dernière. Les images sont par .

La monnaie du pays est le dollar de Brunei. Le sultanat s'est associé à Singapour, et il y a une parité entre les deux monnaies (1$ de Brunei = 1$ de Singapour). Les billets sont d'ailleurs acceptés dans les deux pays. Pratique, nous pourrons utilisé nos billets de Brunei à Singapour une prochaine fois.

Le centre ville de la capitale n'est pas très grand et tout peut se faire à pieds. Evidemment, pour les femmes, le pantalon est de rigueur, sinon les locaux vous dévisagent avec un regard appuyé. D'une manière générale il est apprécié que les touristes respectent les standards vestimentaires.

Nous commençons notre visite par le musée Regalia (entrée gratuite), qui regroupe tous les objets du couronnement et du jubilé du sultan. Tout est démesuré ici : la pièce principale est gigantesque et expose la calèche du couronnement.

large_DSC07846.jpg
large_DSC07842.jpg

large_IMG_6396.jpg

Après cette pause fraîcheur (tout est climatisé ici), nous déjeunons dans un restaurant indien rempli d'ouvriers. La main d'oeuvre indienne est bon marché, ils sont nombreux à travailler sur les chantiers de la capitale.

La construction d'un pont, qui permettra de relier le water village au centre de la capitale :

large_DSC07881.jpg

Des bulldozers en plein travail sur la rivière...

large_DSC07859.jpg

Nous passons l'après-midi sur une petite pirogue à la découverte de la ville et de ses alentours. En face, sur l'autre rive, c'est le water village, le village flottant (Kampong Ayer), dont les origines remontent à plusieurs centaines d'années, surnommé aussi la Venise de l'est. Plus loin, on peut apercevoir les toits du palais royal, à l'abris des regards indiscrets. Et encore plus loin, il y a la forêt tropicale, qui abrite des singes (ici la forêt est protégée, ils n'ont pas besoin des revenus de l'huile de palme...).

Des maisons sur pilotis, dont certaines qui s'effondrent (sur la droite) :

large_DSC07856.jpg
large_DSC07877.jpg

Une maison bien entretenue par un habitant :

large_DSC07898.jpg

Les nouvelles maisons financées par le sultan, avec tout le confort moderne :

large_DSC07895.jpg

A gauche, les nouvelles maisons, à droite, les anciennes :

large_DSC07892.jpg

Les toits du palais royal :

large_DSC07865.jpg

La jungle et un singe au bord de la rivière :

large_IMG_6401.jpg
large_DSC07868.jpg

Nous finissons la journée par la mosquée Omar Ali Saifuddin, bâtie par le père du sultan actuel en 1958. Des robes sont à la disposition des touristes.

large_DSC07828.jpg
large_DSC07902.jpg

Le lendemain, nous prenons le bus pour traverser la frontière et aller à Miri. Nous passons par la ville de Seria, ville pétrolière où on peut même voir les pompes en action dans les jardins des parcs immobiliers pour expatriés. Beaucoup d’européens travaillent ici pour Shell, BP et Total entre autres. Au centre de la ville, il y a même un monument pour célébrer le millionième baril de pétrole.

Ici, un puit de pétrole au bord de la route :

large_DSC07909.jpg

Miri est aussi une ville qui a grandi grâce au pétrole. Il n’y a pas grand chose à faire, mais c’est la ville de départ de notre destination suivante : Mulu. On se repose donc à l’hôtel qui a une piscine gigantesque ☺

Posted by AliceEtVincent 17:05 Archived in Brunei Comments (0)

Days 217 to 220 - Sandakan & Sukau

Dans la jungle...

semi-overcast 35 °C

Pour se rendre à Sandakan, 2 options :
- la route, soit environ 6h de transport dans les méandres de la jungle et de la montagne,
- l'avion, qui prend 50 minutes

Evidemment nous prenons l'avion, c'est plus sympa. Et comme il y a des vols réguliers avec Air Asia et Malaysia Airlines, les prix ne sont pas chers (40€).

Vue des rivières depuis l'avion :

large_IMG_6365.jpg

Belle déforestation dans le coin, presque toutes les forêts sont remplacées par des palmiers pour l'huile de palme (la Malaisie et l'Indonésie sont deux très gros producteurs) :

large_IMG_6368.jpg

Sur place, nous prenons un hôtel dans le centre ville et nous partons à la recherche d'une agence de voyage qui proposera des sorties dans la jungle. Lorsque nous étions à Kota Kinabalu, les agences nous avait fait des devis pour des tours 3 jours / 2 nuits très chers (600€ pour 2 personnes), et nous n'avions pas été convaincus. Sur place, l'hôtel nous met à la disposition un catalogue de sorties, dont un séjour 3 jours / 2 nuits qui inclut ce que nous voulons faire à un tarif bien plus acceptable (120€ pour 2 personnes). Nous prenons donc ce package, et notre tour commence le lendemain.

La ville de Sandakan n'est pas très grande (du moins le centre ville). Un grand centre commercial avec McDo et quelques rues avec des petits marchands partout.

large_DSC07545.jpg

Le peu de cafés/restaurants se trouvent sur le port :

large_DSC07544.jpg

Le lendemain matin, nous prenons le bus local pour nous rendre au centre de réhabilitation des orangs-outans à Sepilok. Pour le coup, c'est assez simple, il suffit de se rendre à la gare routière et là tout le monde vous demande où vous voulez aller (c'est ça d'être touriste) et ils vous trouvent le mini bus.

Heureusement car il y en a partout :

large_IMG_6372.jpg

Malgré le traffic nous arrivons à l'heure pour le déjeuner des orangs-outans.

large_DSC07560.jpg

Ils n'ont droit qu'à des bananes et pastèques, tous les jours. Le but affiché des soigneurs : qu'ils se lassent de cette nourriture et qu'ils partent chercher autre chose eux-mêmes dans la forêt.

large_DSC07570.jpg

Il y a aussi un centre du type crèche pout les jeunes singes (jusqu'à 4 ans). Là les humains sont plus proches d'eux et essayent de leur apprendre à ne pas rester au sol et jouent avec eux :

large_DSC07585.jpg

Dans la nature, les orangs-outans vivent percher dans les arbres et se servent beaucoup de leurs bras. Car dans leur milieu naturel, le sol est un danger :
1. Les prédateurs vivent au sol : serpents, léopards...
2. Les jeunes singes pourraient s'infecter le derrière avec les bactéries s'ils passent leur journée assis

Notre chauffeur nous rejoint juste après le déjeuner et nous partons pour la grotte Gomantong . C'est une grande grotte où les locaux récupèrent les nids des salanganes (swiftlet en anglais) pour les revendre aux Chinois. Ca peut rapporter 1000 $ par kilogramme ! Les chinois les mettent dans les soupes et c'est supposé apporter pleins de bonnes choses pour la santé.

Sécurité avant tout, ici il faut un casque :

large_DSC07596.jpg

The grotte (heureusement vous n'avez pas les odeurs avec les cafards et cacas de chauve-souris) :

large_DSC07604.jpg

Nous arrivons au petit village de Sukau un peu avant 16h.

large_DSC07718.jpg

La rivière, vue la couleur il n'y aura pas de baignade :

large_DSC07734.jpg

Juste le temps de poser nos sacs dans le bungalow, basique mais propre, puis nous partons pour notre première sortie en bateau. Notre guide, très gentil, ne nous promet pas de voir des orangs-outans, ce sont des animaux qui vivent en solitaire. Mais nous avons de la chance et le premier singe que nous voyons est l’un d’eux.

Oui le guide a réussi à le voir tout en conduisant le bateau (au centre de la photo, sur une branche grise... pas facile à voir on vous l'accorde) :

large_DSC07615.jpg

La suite des singes : macaques à longue queue et singes proboscis. Les autres restent dans notre mémoire, notre zoom sur l'appareil photo n'étant pas assez puissant. On conseille des jumelles pour ceux qui veulent y aller.

large_DSC07807.jpg

Comme on peut bien le voir sur la photo, ce sont les singes avec un long gros nez :

large_DSC07816.jpg

Puis un serpent avant de faire demi-tour et rentrer pour le diner.

large_DSC07661.jpg

Sortie la nuit avec une chouette, un crocodile et des martins-pêcheurs.

large_DSC07678.jpg

large_DSC07682.jpg

Le lendemain c'est promenade en bateau puis randonnée dans la jungle. Des insectes et une jeune femelle orang-outan, plutôt curieuse.

large_DSC07707.jpg

large_DSC07709.jpg

large_DSC07619.jpg

On rentre pour le déjeuner. On entend parler des éléphants pygmées de Bornéo, une sous-espèce de l'éléphant d'Asie, mais ils sont plus loin et évidemment il n’y a aucune garantie de les voir. Nous tentons quand même l’expérience.

large_DSC07726.jpg

Les éléphants, plutôt curieux et pas très effrayés :

large_DSC07765.jpg

large_DSC07777.jpg

large_DSC07784.jpg

Blocage au retour, c'est marré basse :

large_DSC07792.jpg

Le soir : promenade de nuit dans la jungle.
Au programme : araignées et insectes en tout genre. Nous ne verrons pas le tarsier, le plus petit singe du monde. Tant pis.

large_DSC07591.jpg

Photo de groupe, avec notre guide et deux Anglaises :

large_DSC07823.jpg

Le dernier jour : retour à l’aéroport, puis vol pour Bandar Seri Begawan, la capitale du Brunei (après une escale à Kota Kinabalu).

Posted by AliceEtVincent 03:22 Archived in Malaysia Comments (0)

Days 214 to 216 - Kota Kinabalu

semi-overcast 35 °C

Kota Kinabalu est le 2ème aéroport de Malaisie en terme de traffic, derrière la capitale, Kuala Lumpur. Il y a beaucoup de vols pour l'international, notamment l'Australie. Mais ce ne sont pas les touristes australiens les plus nombreux, ce sont les Chinois. Les compagnies à bas coûts y desservent plusieurs villes et les queues à l'immigration sont longues. Pour les Européens, on peut venir gratuitement pendant 3 mois.

Vue en haut de la colline pour la vue panoramique

large_DSC07519.jpg

La Malaisie est un pays musulman. On ne trouve pas de porc au restaurant, à la grande tristesse des Chinois. En revanche les restaurants de fruits de mer sont très nombreux et ils en raffolent.

Le principe est simple ici, les fruits de mer sont vivants dans des aquariums avec un prix à la pièce ou au poids. On choisit son poisson ou crustacé, la sauce puis du riz et des légumes.

large_IMG_6338.jpg

C'est assez navrant de voir qu'ils proposent tout type de poissons/crustacé dans des conditions pas terribles.

large_IMG_6339.jpg

On attend ensuite que les plats arrivent et cela jamais en même temps.

large_IMG_6348.jpg

On se promène dans les rues, les marchés, les malls, plus ou moins récents. On sent bien que la Malaisie est plus riche que l'Indonésie. Les gens ont des téléphones plus modernes et il y a plus de voitures dans les rues. Mais on voit aussi la pauvreté, comme cette petite fille qui vendait des dumplings dans la cour des restaurants de fruits de mer (cf la photo ci-dessus) et qui demandait aux serveurs de garder les restes des plats sur les tables vides. Ils mettaient la nourriture dans des boites qu'elle gardait dans un coin.

L’horloge Atkinson, bâtiment debout le plus ancien, datant de 1905, à l'époque où la ville s'appelait Jesselton :

large_DSC07524.jpg

Nous allons voir la mosquée à 15h, juste avant la prière de 15h30. Vincent se fait refouler pour son short pas assez long : il ne cache pas complètement ses genoux. Nous y allons donc chacun notre tour avec un paréo.

large_DSC07526.jpg

large_DSC07532.jpg

large_IMG_6353.jpg

Après quelques photos, on longe la côte et on s’arrête prendre une noix de coco. Pour le goûter, Vincent a trouvé des bananes fries au gruyère... spécialité de la région. On rentre par le bus local où nous faisons la rencontre d’étudiants locaux qui nous posent pleins de questions.

Malheureusement, nous avons laissé nos permis de conduire en Australie : dommage, il est facile de louer des voitures en Malaisie et cela aurait été bien pratique. A la place, nous devons nous contenter des bus qui ne sont pas toujours fréquents. Nous voulions aller au parc national de Kinabalu (on peut faire l'ascension du mont pour les gens bien équipés) mais les horaires de bus n'étaient pas pratiques. Dans les destinations touristiques que nous n'avons pas faites, il y a aussi les petites îles au large de la ville. Mais avec toute la pollution dans l'eau, nous nous sommes dit que cela ne pouvait pas être aussi beau que les Togians.

De Kota Kinabalu, on peut réserver des excursions dans les autres endroits de la région. Mais attention : les prix sont très chers, on peut avoir les mêmes prestations pour un tiers du prix (cf le billet suivant sur Sandakan).

La région de Sabah (nord de Bornéo) et les lieux touristiques :

large_IMG_6335.jpg

Le soir, nous profitons de la baisse des températures pour aller au marché face à la mer. Il y a une partie couverte et l'autre non. Côté alimentaire, on peut acheter de la nourriture préparée et manger sur place. Il y a aussi des stands de viande, poisson et légumes.

large_IMG_6357.jpg

large_IMG_6363.jpg

Du poisson séché vendu en sachets :

large_IMG_6359.jpg

Côté couvert, ce sont des magasins souvenirs, et aussi des perles de culture : la région est connue pour ses fermes. Les stands sont tenus majoritaires par des femmes d'origine philippine. Ici les prix sont négociables, et on trouve de tout, de vraies perles comme du plastique. Les Malaisiens et les Chinois adorent le perles : les broches, les bracelets, les colliers... Globalement les perles ne sont pas très belles, certaines ont beaucoup d'imperfections. Mais il est possible d'en trouver de jolies malgré tout et cela ne nous a pas empêché de faire un peu de shopping. Les prix ? Moins de 15 euros le collier, 10 euros pour un bracelet ou des boucles d'oreilles.

On choisit la longueur des colliers de perles sur la base d'une longueur standard :

large_IMG_6358.jpg

Posted by AliceEtVincent 23:30 Archived in Malaysia Comments (0)

Day 213 - From Palu to Kota Kinabalu

Une journée dans les transports...

semi-overcast 30 °C

Départ pour l’aéroport de Palu à 7h45. Notre vol avec Lion Air est à 9h15. Nous arrivons à Jakarta au terminal des vols domestiques. Notre vol pour Kota Kinabalu est à 19h20… nous voici donc coincés. Après avoir fait l’enregistrement à la borne et laissé le sac, nous faisons le tour des 3 terminaux pour voir quelles sont les options pour déjeuner. Nous choisirons finalement de retourner au terminal des vols domestiques, c’est celui qui offre le plus grand choix. Nous retournons ensuite au terminal 3 (le plus récent). Nous prenons un café au Starbucks, mais comme le wifi gratuit ne fonctionne pas nous ne pouvons pas faire grand chose de notre journée.

Nous arrivons à Kota Kinabalu, sur l'île de Bornéo, côté Malaisie, tard le soir.

Posted by AliceEtVincent 05:17 Archived in Indonesia Comments (0)

Days 211 & 212 - Palu

sunny 35 °C

Comme convenu, le mini-bus passe nous chercher à 9h40, direction Palu. Nous avons lu que le trajet dure en général 9h (pour faire 320km, hein…) mais que récemment, suite à des fermetures de la routes, certains touristes ont mis 15h. Croisons les doigts !

Le paysage sur la route :

large_IMG_6318.jpg

De jeunes filles qui voulaient se faire prendre en photo :

large_IMG_6323.jpg

A 11h, le chauffeur fait une pause au bord de la route, dans un petit café/restaurant local, en laissant le moteur tourné. Nous pensons naïvement que c’est une pause café, mais non, il s’est arrêté pour déjeuner sans nous prévenir. 40 min plus tard, nous repartons. La pause suivante sera plus courte, jusqu’à son autre « pause café » vers 18h30 où cette fois-ci nous ne nous faisons pas avoir et prenons des petites choses à grignoter. Il fait maintenant nuit, et il nous reste encore 80km.

La route... de nuit...

large_IMG_6325.jpg

Nous arrivons à Palu vers 21h. La journée fut très longue, et le chauffeur, têtu, refuse d’écouter nos indications pour notre hôtel. Après plusieurs arrêts pour demander aux gens dans la rue, nous arrivons à destination. Il est tard, et nous n’avons pas encore mangé. A la réception de l’hôtel, l’homme ne parle pas anglais et il est impossible de lui faire comprendre que nous n’avons pas réservé mais que nous savons qu’il reste de la place, à un tarif intéressant, qu’on peut voir sur le site Booking. Après 30 min de dialogue sans avancement, la manager arrive et nous confirme que nous pouvons avoir les chambres au prix souhaité. Pfiou !

Nous passons la journée du lendemain à Palu, où il n’y a pas grand chose à faire. Ce n’est pas grave, nous avions pris une chambre d’hôtel avec la climatisation donc nous en profitons pour faire des recherches et nous reposer, sans transpirer. La chaleur est étouffante dehors, nous préférons attendre la nuit tombée pour sortir.

Un magasin dans le centre commercial, un des rares endroits avec la climatisation, et des bouteilles de parfum qui répliquent les fragraces des grandes marques :

large_IMG_6326.jpg
large_IMG_6328.jpg

Posted by AliceEtVincent 05:10 Archived in Indonesia Comments (0)

(Entries 31 - 35 of 110) « Page .. 2 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 12 .. »